Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Art & Photo Par Artsomdede

  • : Art et photo par artsomdede
  • Art et photo par artsomdede
  • : Carnet de voyage d'un couple Franco-Thailandais, à base de dessins, aquarelles, peintures, ou de photographies, sur l'Asie, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge, le Vietnam, et l'Europe, la France et bien d'autres destinations et sujets...
  • Contact

Copyright

Le contenu de ce blog est soumis au régime des
droits d'auteur ou copyright.
© Andre Lurde
© Somboon Phoungdorkmai
©artsomdede

Recherche

Merci de votre visite

Vos commentaires sont les bienvenus
Inscrire votre email à la newsletter permet d'être informé de nos publications.

Pour des questions spécifiques appelant des réponses personnalisées
qui n'apparaîtront pas dans les commentaires publics,
utiliser un formulaire: Cliquez ici.


Pour plus d'images, rendez vous sur le site 
www.artsomdede.com


Le contenu de ce blog est soumis au régime des droits d'auteur ou copyright.
© Andre Lurde / © Somboon Phoungdorkmai / © artsomdede

Portfolios

Catégories

1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 02:35
Portraits d'Asie: Un monde meilleur.

Dans un article précédent, j’explique mon souci de ne pas laisser transparaître ma présence dans une photographie. Donc pour attester de cette règle, je me dépêche de publier une image en totale contradiction avec cette affirmation.

Le plaisir de la photographie réside, avant tout, dans la surprise des rencontres. La composition de l’image s’articule alors grâce à mon interaction avec les personnages. Fonction de leurs caractères respectifs et de ma capacité psychologique à les cerner pour qu’ils réagissent à mes sollicitations implicites, je choisis d’extraire des visages perdus dans une audience anarchiquement éparpillée. Lors de cette cérémonie d’offrande très fréquente dans la culture bouddhiste, je me surpris à rêver d’un monde meilleur de générosité, de solidarité et de tolérance, en un mot, ni blanc ni noir, juste humain.

Ni blanc ni noir, les coiffures de ces deux femmes avaient déclenché cette pensée qu’une plus longue focale aurait pu enserrer dans un cadrage épuré de leurs visages. Mon plaisir de l’observation m’a incité à trouver un plan légèrement plus étendu pour restituer le contexte d’une large assemblée sans perdre le fil de ma pensée en noir et blanc, redondante dans l’incorporation des personnages floutés du second plan.

L’interaction amorcée, avec patience, chance, comme il plaira, il ne me restait plus qu’à déclencher sur un détail ou une expression singulière. Ainsi je découvrais la complicité de deux voisines aux tempéraments aussi opposés que la couleur de leurs cheveux. La première, sans refuser catégoriquement le contact, préférait garder son regard en direction du maître de cérémonie, quitte à fermer ses yeux et sa bouche pour ne plus se laisser distraire par ma présence, pendant que la seconde, avec ses allures de petite fille en dépit d’un âge plus avancé, s’ouvrait d’un franc sourire et ne pouvait détacher de mon appareil photo son regard curieux, plein d’envie de dialogue et de questions.

Partager cet article

Repost 0
Published by artsomdede - dans Thailand photo
commenter cet article

commentaires